Pour incarner son célèbre parfum n°5, Chanel a choisi l’actrice française Marion Cotillard, symbole de l’élégance à la française chère à Gabrielle Chanel et à la Maison. Il y a quelques jours, Chanel a ainsi présenté son nouveau film ; une ode à la féminité et au renouveau à travers une danse menée par Marion Cotillard et le célèbre danseur étoile Jérémie Bélingard.

N°5, pour toujours le parfum du moment.

Créé en 1921 par Ernest Beaux, N°5 n’est aujourd’hui pas considéré comme un parfum mais comme une oeuvre d’art tant sa singularité a traversé les époques. Pour cette campagne, N°5 conserve les senteurs qui ont fait de lui une icône : la richesse inégalable du jasmin, la rose, ainsi que l’essence d’ylang ylang. C’est d’ailleurs cette richesse qui a toujours fait rêver Marion Cotillard et lui a donné envie, alors adolescente, de devenir une femme qui capable de porter N°5.

« La Maison CHANEL, c’est une Maison qui m’a toujours fascinée, qui m’a toujours fait rêver, c’est difficile à décrire un rêve qui se réalise. Dans cette maison il y a un don pour l’émerveillement et donc un don pour émerveiller ».

MARION COTILLARD

Le parfum d’une femme en mouvement.

Pour ce nouveau film N°5, Thomas du Pré de Saint Maur, Directeur des Ressources Créatives de Chanel Parfum Beauté a une nouvelle fois fait appel au réalisateur suédois Johan Renck. Sur une musique originale de Lorde et Joel Little, réinterprétée pour l’occasion par l’actrice oscarisée, Marion Cotillard danse aux côtés du danseur étoile Jérémie Bélingard sur une chorégraphie imaginée par Ryan Heffington. 

Vêtue d’une grande cape noire qui rappelle les codes de la Maison Chanel, Marion Cotillard arpente les ponts de Paris de nuit, décolle puis atteint la lune et son décor magique où deux forces humaines se rencontrent. C’est dans une robe en dentelle inspirée par une pièce portée par Gabrielle Chanel dans les années 1930 que l’actrice débute cette danse qui célèbre la joie de vivre d’une femme libre d’exprimer ce qu’elle ressent, d’une histoire d’amour mêlant passion et liberté. Cette robe réinterprétée par la Directrice Artistique mode de Chanel Virginie Viard et supposée incarner « le passé, le présent et le futur » de la Maison, a nécessité le travail de 16 brodeuses de la Maison Lesage pendant plus de 900 heures. Toute en dentelle d’or brodée à l’aiguille, la robe or rappelle l’éclat éternel du parfum et reflète parfaitement la lumière et le mouvement symboles de liberté. 

Retrouvez ici la nouvelle opportunité gaming du monde du luxe.