Après la chaleur du désert marocain la saison passée, Saint Laurent nous emmène cette fois-ci dans une nature aussi belle que froide et hostile. Sommes-nous en Islande ? Dans les fjord norvégien ? La maison de couture garde le secret pour cette collection Automne-Hiver 2021/2022 baptisée « Where the silver Wind Blows » et présentée hors calendrier officiel. 

Sur une bande son de Sebastian dans laquelle il revisite le titre Sarajevo de Max Richter, les silhouettes féminines et conquérantes contrastent avec le décor glacé des paysages. Anthony Vaccarello bouscule les codes bourgeois signatures de Saint Laurent à travers 64 looks chics, sexy et cout-vêtues aux couleurs éclatantes, aux antipodes des cascades, paysages rocheux, banquises et falaises abruptes. 

Entre classicisme et modernité extravagante. 

Alors qu’en février 2020, Anthony Vacarello jouait sur la pleine sensualité à travers des robes et leggings en latex, associés à des blazers structurés, le Directeur Artistique de Saint Laurent opte cette fois-ci pour un jeu de contrastes. 

Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022

Au coeur de somptueux paysages, tailleurs rétro en tweed, mini-short et micro-jupes se mêlent. Les longueurs se raccourcissent tandis que les bottes s’allongent en des cuissardes XXL. La body mania est de mise : des bodys d’aérobic, parfois lamé ou pailletés, sont associés à des tailleurs-jupe, bermudas en tweed ou se portent seuls. Au sommet du sexy, les silhouettes excessivement accessoirisée aux bijoux XXL, franges de strass et fausse fourrure, contrastent avec l’hostilité des plages de sable noir. 

“Les questions sérieuses vous poussent à prendre les autres choses moins au sérieux. Trouver l’équilibre tout en restant à la pointe est une démarche sophistiquée et une aptitude”

ANTHONY VACARELLO

Des combinaisons audacieuses de couleurs vibrantes. 

Les teintes neutres et sobres de noir, blanc et beige de la saison précédente dans les dunes marocaines a laissé la place à un mix éclatant de couleurs, fil rouge de la collection. Anthony Vacarello détourne les codes bourgeois des années 1960 en injectant des couleurs saturées venues des eighties.

Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022

Contrastent alors avec les paysages froids, une jupe lamée violette et son cardigan pied-de-poule rose vif et noir, un sous-pull turquoise associé à une veste vert citron aux manches en fausse fourrure rouge, tailleur violet à l’ourlet de fourrure. La palette pop des silhouettes contraste alors avec les plages de sable noir et prend le contrepied des quelques looks plus classiques, noir et blanc, rouge et or. 

  • Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022
  • Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022
  • Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022
  • Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022
  • Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022
  • Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022
  • Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022
  • Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022
  • Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022
  • Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022
  • Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022
  • Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022
  • Saint Laurent - défilé automne/hiver 2021/2022

Découvrez ici les initiatives de la Journée de la Terre 2021.

One thought on “Des beautés glacées au coeur du dernier défilé Automne-Hiver 2022 de Saint Laurent.

Comments are closed.