Quelques jours après avoir annoncé l’ouverture de sa première école de maroquinerie, Hermès dévoile ces jours-ci la nouvelle adresse de sa ligne Petit H.

Dévoilée en 2011, l’atelier Petit H a pour but d’utiliser les surplus et chutes de matières (bribes de cuir, coupons de soie, de cristal, de porcelaine ou encore de morceaux de bois) pour créer des objets et accessoires d’exceptions.

Un espace de 67m2 réservé pour la collection Petit H. 

Après avoir été rénovée au printemps dernier, la boutique de la rue de Sèvres dans le sixième arrondissement parisien, accueille donc un nouvel espace, imaginé par l’agence d’architecture et de design RDAI.

Pour prolonger le concept de durabilité et d’éco-responsabilité revendiqué par la ligne Petit H, les architectes ont travaillé avec des surplus de matières et ont notamment imaginé un sol en terrazzo parsemé de pièces de laiton inutilisées, ou encore des poignées de tiroirs en chutes de cuir.

Modulable, ce lieu permettra d’accueillir quatre accrochages créatifs par an ainsi que des ateliers thématiques. Pour son inauguration, Hermès a collaboré avec les artisans potiers de la manufacture Ravel, basée à Aubagne, pour mettre à l’honneur un matériau brut, la terre.

Hermès inaugure un nouvel espace dans sa boutique de la rue de Sèvres pour sa ligne Petit H.
©️ Hermès

L’éco-responsabilité, un engagement fort d’Hermès au coeur de ses maroquineries.

En plus de promouvoir sa ligne Petit H, la maison française a inauguré il y a quelques jours sa dix-neuvième maroquinerie à Saint-Vincent de Paul en Gironde. Conçu par l’architecte Patrick Arotcharen, le bâtiment à visée éco-responsable est équipé de 2.250m2 de panneaux photovoltaïques, d’un réseau d’éclairage 100% LED, d’un système de récupération des eaux de pluie et d’un programme de revégétalisation pour les extérieurs, fondé sur la plantation d’une centaine d’arbres. 

Retrouvez ici la collection enfantine et glamour printemps-été 2022 de Moschino.