S’imposer comme la nouvelle destination shopping parisienne, voici le grand défi que se lance la toute nouvelle Samaritaine. Après 16 années de fermeture, l’autoproclamé “plus petit des grands magasins parisiens” réouvrait ses portes le 23 juin avec une ambition, s’imposer comme un modèle retail hybride.

Un édifice emblématique de Paris à la restauration exceptionnelle.

Idéalement situé entre le Louvre et Notre-Dame-de-Paris, ce bâtiment témoigne de l’excellence architecturale de l’Art Déco et Art Nouveau. L’agence d’architectes japonais Sanaa, en charge de sa rénovation, a veillé à garantir un mélange harmonieux des deux mouvements artistiques. La façade historique émaillée, la verrière et le grand escalier aux balustrades scintillantes, restauré à l’aide de 16.000 feuilles d’or, tranchent avec le sol en terrazzo aux motifs inspirés des pavés parisiens. La façade ondulée Art deco de l’édifice contraste quant à elle avec les ferronneries et structures Eiffel. 

Un parcours retail réinventé.

Alors que la capitale compte déjà un nombre important de grands magasins, dont la superficie dépasse largement celle de la Samaritaine, le tout nouveau grand magasin de la Rue de Rivoli compte sur ses 7 étages pour s’imposer comme le temple dédié au luxe, à la mode et à la beauté. Au coeur de son identité, l’envie de proposer un mix des genres et des styles pour mettre tous les goûts à l’honneur. Pour attirer, tant les jeunes en quête de marques tendances que les étrangers (les bus touristiques bénéficiant d’une entrée dédiée), le grand magasin a imaginé des espaces dits « multiples » où se mêlent les segments Luxe, Designer et Contemporary. 

Une offre luxe, mode et beauté exclusive.

Les différents architectes qui ont travaillé sur ce projet de si grande envergure se sont tous rejoint dans l’idée de proposer un véritable lieu de vie et de shopping incontournable aux parisiens et aux touristes. Au sein de ces 20.000m2, on retrouve ainsi 12 espaces de restauration, deux étages consacrés au streetwear et sportswear et surtout une offre mode, beauté et joaillerie complète où marques françaises (Rouge, Carel, Sandro), maisons de luxe (Chanel, Dior, Celine) et labels de mode (Ganni, The Franki Shop) se côtoient. 

Loin d’être le plus grand des « grands magasins » parisiens, la Samaritaine peut tout de même se vanter de posséder le plus large espace beauté d’Europe avec près de 200 marques (Guerlain, The Ordinary, Aesop) présentes sur une superficie totale de 3400m2 et 5 espaces beauté dédiés (Le Spa 5 Mondes, Beauté Pure, Le Bar à Maquillage, Studio de Beauté Samaritaine et Maison du Parfum). 

Enfin, le magasin bénéficie de nombreuses exclusivités avec notamment un corner de 100m2 dédié aux sneakers éco-responsables, imaginé par Shinzo Paris, un espace inédit en France consacré à la collection Comme des Garçons black, des stands Dolce & Gabbana Beauty, Sulwhasoo ou encore SK-II, et surtout « La Boutique de Loulou », concept store qui propose des articles exclusifs aux couleurs du magasin. 

Samaritaine – 9, Rue de la Monnaie, 75001 Paris

Ouvert tous les jours de la semaine de 10h à 20h. 

Retrouvez ici la nouvelle collection de Haute Joaillerie de Bulgari.

One thought on “La Samaritaine, temple dédié au luxe, à la mode et à la beauté, réouvre ses portes après 16 années de fermeture.

Comments are closed.