Six mois seulement se sont écoulés entre les deux dernières collections d’Acne Studios, et pourtant, leurs visions et revendications sont opposées. Pour la saison automne-hiver 2021/2022, le label suédois avait imaginé une ligne réconfortante et enveloppante. En effet, alors en pleine pandémie, le homewear s’était largement imposé chez chacun d’entre nous comme le style confortable par excellence. Pour cette nouvelle collection printemps-été 2022, Acne Studios va à l’encontre de l’habillage multi-couches prôné par la saison précédente et nous incite à mettre en valeur notre lingerie. 

Des pièces historiques et sexy pour fêter le retour à la vie normale. 

Avec le déroulement des campagnes de vaccination, signe d’une reprise de la vie normale, il était nécessaire de se défaire de ces mois de confinement à rester chez nous dans des vêtements larges. Le Directeur Artistique d’Acne Studios, Jonny Johansson, a ainsi imaginé une garde-robe hybride, mélange entre pièces historiques et futuristes.

Les chemisiers à imprimé floral se ferment avec un simple noeud sur le devant, les corsets revisités sont en cuir, en tissus écossais ou en nylon militaire, et les jupes, elles, s’inspirent des gaines. Le Directeur Artistique s’inspire de la génération Z, cible principale du luxe, pour créer une mode à leur image. Les pièces sont soit transparentes, moulantes ou dénudent le corps. Parfois même les trois à la fois. Les sandales, quant à elles, sont imposantes mais pas paralysantes, donnant une allure sexy à chaque silhouettes.

Je m’intéresse à l’importance qu’ils accordent à leur présentation. La mode est devenue presque aussi importante que la religion, ce qui est différent de l’époque où j’ai grandi, où la musique était la religion la plus importante. 

JONNY JOHANSSON – DIRECTEUR ARTISTIQUE, ACNE STUDIOS

Retrouvez ici le nouveau concept store Vintage de Gucci baptisé Gucci Vault.