Pour la septième année consécutive, le Pacte Mondial des Nations Unies a reconnu le groupe L’Oréal comme entreprise « Global Compact LEAD », récompensant son engagement en matière de développement durable. 

Un engagement continu de L’Oréal en faveur du développement durable et des enjeux sociaux et humains.

C’est en 2000 que l’ONU crée le Global Compact, un programme destiné à impliquer les entreprises dans le respect des 10 principes-clés liés aux droits humains, au travail, à la protection de l’environnement et à la lutte contre la corruption. Membre depuis 2003, le leader mondial de la beauté est une fois de plus récompensé poru avoir placé les Objectifs de Développement Durable (ODD) au coeur de sa stratégie de croissance. 

Les entreprises LEAD représentent le plus haut niveau d’engagement au sein du Global Compact des Nations Unies. Plus que jamais, le monde a besoin d’entreprises de toutes tailles (…) qui travaillent continuellement à l’amélioration de leurs performances en matière de développement durable et qui agissent pour construire un monde meilleur. 

SANDA OJIAMBO – PRÉSIDENT ET DIRECTRICE GÉNÉRALE, GLOBAL COMPACT DES NATIONS UNIES

Grâce à son programme de développement durable, son engagement fort en matière d’éthique, sa politique de promotion des diversités ou encore les actions de mécénat menées avec le soutien de la Fondation L’Oréal et par les marques, L’Oréal contribue ainsi à 16 des 17 Objectifs de développement durable définis par les Nations unies en 2015.

Des défis sociaux et environnementaux pour l’horizon 2030. 

Fort de son portefeuille international composé de 35 marques, le groupe L’Oréal s’est fixé des objectifs ambitieux d’ici à 2030, afin de poursuivre ses engagements environnementaux et sociaux.

Grâce à son fond d’investissement « L’Oréal pour la Régénération de la Nature », l’Oréal devrait contribuer à la restauration d’un million d’hectares d’écosystèmes dégradés. Afin d’aligner ses activités avec le scénario d’augmentation des températures d’1,5°, l’Oréal s’engage en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre de 50% par produit fini. Enfin, le groupe vise à aider 100.000 personnes issues de communautés défavorisées à accéder à un emploi et à veiller à ce que 100% des employés de ses fournisseurs stratégiques soient rémunérés au moins au niveau du salaire décent.

Cette reconnaissance du Global Compact confirme les engagements et les efforts continus de L’Oréal pour contribuer à la protection des droits humains, pour offrir des conditions de travail décentes tout au long de sa chaîne de valeur et relever les défis environnementaux les plus urgents tels que le changement climatique et la perte de biodiversité. Nous avons fait des progrès considérables, mais nous ne nous arrêtons pas là. Nous n’avons pas de temps à perdre pour montrer que le changement est possible.

ALEXANDRA PALT – DIRECTRICE GÉNÉRALE DE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE, L’ORÉAL

Retrouvez ici la pré-collection printemps-été 2022 d’Hugo Boss et Russell Athletic.