Pour cette semaine de la mode parisienne digitale, plus de 70 marques et labels se sont inscrits au Calendrier Officiel tels que Taakk, JW Anderson ou encore Louis Vuitton. Pour cette nouvelle collection homme, le Directeur Artistique de Louis Vuitton, Virgil Abloh, a souhaité explorer le thème des préjugés inconscients inculqués par la société. L’objectif est donc de déconstruire les préjugés obsolètes selon lesquels certains styles vestimentaires conviendraient uniquement à certaines professions. À travers 70 looks, le Directeur Artistique propose ainsi une nouvelle interprétation du vestiaire masculin en réinterprétant les archétypes de son enfance : l’architecte, le vendeur, l’écrivain, l’artiste, le vagabond et l’hôtelier. 

Dans cette collection avant-gardiste, on retrouve des pièces formelles (costumes et manteaux droits), des pièces audacieuses (manteaux à traine), des accents bling-bling (manteau miroir argenté au logo Louis Vuitton) et des ensembles excentriques (motifs japonais). Virgil Abloh a également souhaité réaliser une vidéo inspirée de l’essai « Stranger in the Village » de James Baldwin paru en 1953. Dans son oeuvre, l’auteur décrit son expérience en tant qu’afro-américain arrivant dans le village de Loèche-les-Bains en Suisse dans les années 1950. À travers la vidéo, le Directeur Artistique met ainsi en scène différents artistes pour décrire au mieux le sentiment ressenti d’être regardé différemment quand on est la seule personne noire au sein d’un groupe à majorité blanche.

Retrouvez ici la collection homme automne/hiver 2021 de Rick Owens.

LOUIS VUITTON

Retrouvez ici la collection homme automne/hiver 2021 de Rick Owens.