Après la réouverture de la Samaritaine en juin dernier et l’inauguration du nouveau Spa Cinq Mondes, le nouvel écrin hôtelier d’LVMH Cheval Blanc Paris a ouvert ses portes au grand public ce 7 septembre, offrant à ses clients une vue imprenable sur la Seine. 

Cheval Blanc Paris, un palace à l’allure d’appartement privé d’exception. 

Après 6 ans de travaux réalisés dans le plus grand secret derrière la mythique façade de la Samaritaine, dessinée en 1928 par Henri Sauvage, la nouvelle adresse luxueuse des quais de Seine se dévoile. Au coeur de la capitale et du premier arrondissement, LVMH inaugure sa première résidence urbaine, après Courchevel, Randheli, Saint Barth et Saint-Tropez. Sur 16.000 m2, « L’Hôtel de la Samaritaine » propose à ses clients 26 chambres et 46 suites de 45m2 à 100m2, bénéficiant toutes d’une vue imprenable sur la Seine ou sur un monument emblématique de Paris. 

Une personne qui n’aurait pas beaucoup de temps pourrait presque résider à Cheval Blanc sans en sortir, et avoir sous les yeux un parfait résumé de la capitale.

ÉDOUARD FRANÇOIS – ARCHITECTE EN CHARGE DE LA TRANSFORMATION DE L’HÔTEL

Décoré par l’architecte d’intérieur américain Peter Marino, l’hôtel dévoile un style contemporain et épuré. Dans le lobby, l’impressionnante hauteur sous plafond met en valeur les motifs ethniques et graphiques, les couleurs vives et le mobilier moderne. Les matériaux nobles comme le marbre, le bronze, le laiton, l’acier rouillé ou encore le grès émaillé s’associent parfaitement avec les longilignes panneaux de metal doré et de mica qui encadrent les deux photographies du brésilien Vik Muniz. Enfin, partout dans l’hôtel, des objets de design de collection et des oeuvres d’artistes de renom (de Tony Cragg, de Martin Kline ou de Barnaby Furnas) sont exposées et mises à l’honneur. 

Un temple de la haute gastronomie française.

Côté gastronomie, l’hôtel possède quatre restaurants aux identités fortes. Au Limbar, vous pourrez opter pour un petit-déjeuner, un déjeuner, un goûter ou même en cocktail dans la soirée, déjeuner que vous pourrez également déguster dans l’alcôve vitrée du « jardin d’hiver », en tête à tête avec la Seine et le Pont-Neuf. La brasserie contemporaine du Tout-Paris et la cuisine italienne à l’ambiance Art Déco de Langosteria bénéficient quant à eux d’une sublime terrasse végétalisée de 650m2, promettant une vue à 360° sur la capitale. Enfin, le chef triplement étoilé Arnaud Donckele prend les rênes de la table gastronomique Plénitude. 

Retrouvez ici le nouveau partenariat entre Christian Dior Couture et le Paris Saint-Germain.