Selon le dernier rapport World Luxury Tracking d’Ipsos, 94% des milleniums chinois consommateurs réguliers de luxe estimeraient qu’une Maison doit s’engager sur les plans éthiques et environnementaux, un chiffre en hausse de 17% par rapport à 2019. Ces engagements en terme de RSE sont partagés par le groupe Kering qui l’année dernière avait présenté sa stratégie en terme de durabilité et de recylage pour les années à venir dans le cadre du Sommet de la mode de Copenhague. 

Tandis que Gucci a accéléré sa communication autour de ses engagements et de sa stratégie RSE Gucci Equilibrium, la Maison italienne a présenté il y a quelques semaines sa première collection responsable « Off the Grid » dans le cadre de son initiative Gucci Circular Lines censée minimiser l’utilisation de nouvelles matières premières par la marque et explorer les options de textiles régénérés. 

Cette collection de mode circulaire unisexe de vêtements et d’accessoires présentée dans le cadre de la sélection Pre-Fall 2020 de Gucci, prône l’utilisation de matériaux recyclés issus de végétaux et de sources d’approvisionnement durables ou à base de produits biologiques. Avec Off the Grid, Gucci met en avant l’Econyl, une alternative écologique au nylon traditionnel pouvant être recyclé à l’infini et produit à partir de déchets tels que des anciens filets de pêche. Cette « nouvelle » matière avait déjà été mise à l’honneur en juin 2019 par Prada qui avait promis de remplacer toutes les fibres de nylon utilisées dans ses collections par de l’Econyl. Chaque article est également vendu dans une boîte en carton recyclé et un sac à poussière en nylon recyclé. 

Dans cette collection de mode circulaire d’une trentaine d’inspiration streewear, portée notamment par Jane Fonda ou encore Lil Nas X, on retrouve notamment un coupe-vent dont les cordons sont fait de polyester recyclé et les boutons pressions des poches en plastique recyclé, un sacs-à dos et des baskets avec le dessus en econyl, des oeillets en acier recyclé et des doubles en coton biologique.

Alors que les ventes de la Maison ont chuté de 23,2% au premier trimestre 2020 à cause de la crise du Covid-19 et de la fermeture de la grande majorité de ses boutiques, la Maison Italienne poursuit ses engagements pour une mode plus durable répondant aux aspirations de la jeune génération. 

« Nous nous sommes rendu compte qu’il nous était possible de produire des articles qui soient 100% conformes à notre désir de créer en n’utilisant que des matières recyclées, régénérées et durables, sans pour autant renoncer à la qualité, le design ou la performance, poursuit-il. Ce projet est devenu le symbole d’une ère nouvelle”. 

ALESSANDRO MICHELE – DIRECTEUR DE LA CREATION, GUCCI

En créant une collection de mode circulaire à partir de matières recyclées, Gucci renonce au cycle classique et linéaire des vêtements suivant : production, expédition, achat et trop souvent mise à la poubelle. Aujourd’hui c’est un message mondial que lance Gucci à travers cette collection : les acteurs majeurs doivent désormais penser à la fin de vie des vêtements qu’ils produisent et commercialisent afin de leur assurer le plus de vie possible. Gucci veut montrer le chemin à suivre aux autres créateurs afin de les inciter à repenser la façon dont ils conçoivent les produits, les produisent et les commercialisent pour que la mode devienne consciente des enjeux actuels et futurs de son industrie. 

Retrouvez ici un article exclusif sur l’identité visionnaire de la Maison CHANEL.