C’est au coeur d’un décor véritablement grandiose que Dior a présenté il y a quelques jours sa collection Croisière 2022. La directrice des collections Femme de la mythique maison française s’est inspirée de la première collection de Monsieur Dior, photographiée en Grèce en 1951 au Parthénon. 70 ans après, Dior rend ainsi hommage à l’antiquité grecque en faisant défiler ses 91 silhouettes au coeur du stage panathénaïque d’Athènes qui accueilli en 1896 les premiers jeux olympiques de l’ère moderne. 

Une ode aux multiples facettes de la femme contemporaine.

Devant une centaine d’invités triés sur le volet, et parmi eux les égéries Carla Delevingne et Iris Law, ainsi que les actrices Virginie Efira et Catherine Deneuve, Maria Grazia Chiuri présente un vestiaire polyvalent entre confort et élégance traditionnelle, en collaboration avec plusieurs ateliers grecs. 

Accompagnées par l’Orchestre National d’Athènes et la voix de Ionna Gika, les silhouettes telles des déesses antiques, rendent hommage à l’artisanat grec et à « la beauté du pays » selon les mots de Maria Grazia Chiuri. Entre savoir-faire, héritage et modernité, la directrice de la création dévoile une collection séduisante aux influences méditerranéennes. Le péplum, star du défilé et symbole de liberté, embrasse les courbes féminines, tandis que des touches plus sportswear s’invitent au milieu des silhouettes antiques. 

Un vestiaire aux codes historiques forts.

Comme pièce maîtresse de cette toute nouvelle collection, Maria Grazia Chiuri a choisi de réinterpréter le Péplum, tunique de déesse évoquant le marbre et la statuaire antique. Des silhouettes aériennes fendent alors l’air, vêtues de robes plissées, drapées et vaporeuses. Faites à la main, certaines sont même surmontées de capuches, tandis que d’autres sont ornées de ceintures épaisses, d’accessoires et de bijoux dorés. D’autres silhouettes rendent quant à elles hommage aux armures des gladiateurs grecs, à travers des harnais ou autres chaînes de corps.

Un mood sporty où confort règne.

Pour cette collection, les talons ont laissé place aux boots blanches à semelles épaisses et sneakers métallisées. Dans ce mythique stade grec, les silhouettes sportives sont vêtues de shorts cyclistes, brassières et leggings aux imprimés bleu et blanc mais aussi accolées des esquisses de l’artiste Pietro Ruffo. Côté accessoires, les chaussettes de tennis matchent même avec les sacs de sport au format bowling. 

Des silhouettes toutes de blanc vêtues.

Arrivée au sein de la maison Dior en 2017, Maria Grazia Chiuri a décidé de rendre hommage au vestiaire de Marlène Dietrich en imaginant une série de tailleurs blancs, pièces qu’elle affectionnait particulièrement. Parmi ces pièces immaculées de blanc, entre classicisme et liberté, on retrouve d’ailleurs une robe spectaculaire en forme de cygne et tout en plissés, réinterprétation de celle portée par l’actrice américaine d’origine allemande en 1935. 

Découvrez ici le défilé Chanel Croisière 2022 en 4 éléments marquants.

One thought on “Un hommage à l’art antique grec, au coeur de la collection Croisière 2022 de la maison Dior.

Comments are closed.