Pour pallier à la morosité actuelle, conséquence directe de l’hiver qui s’installe, du raccourcissement des journées et surtout du confinement, Dior a souhaité apporter « de la joie, du bonheur et de l’espoir » avec son défilé Dior Men Automne 2021. Le Directeur Artistique des collections homme Kim Jones propose un décalage entre les silhouettes classiques de Dior et l’univers psychédélique de l’artiste américain Kenny Scharf qui avait créé dans les années 80 des connexions entre le milieu de l’art contemporain et celui du graffiti.

“Quand on a commencé la collection, on sortait du premier confinement et je voulais apporter de la joie, du bonheur et de l’espoir”

KIM JONES

C’est donc à travers une performance visuelle dans une ambiance de cosmos où se mêlent des formes colorées hypnotiques et en mouvement que Dior aborde la thématique de la broderie chinoise apposée sur des pièces époustouflantes ornées des sourires des personnages iconiques de Kenny Scharf. Les ateliers parisiens de Dior se sont associés à des artisans chinois expérimentés pour confectionner une collection masculine d’une extrême modernité aux tonalités vives et acidulées en reprenant des techniques utilisées il y a 2000 ans dans la confection des vêtements de la dynastie Qing.

« Je suis vraiment impressionné par la façon dont Kim et Dior ont interprété et incorporé mon univers à leurs vêtements. Tout ce que je voyais me tirait des exclamations »

KENNY SCHARF

Voici un aperçu des pièces fortes de cette collection Dior Men :  

Le bestiaire mythologique chinois à travers des créatures aux yeux psychédéliques.

L’abondance de vestes et manteaux très cintrés.

Les créatures comme ceintures des vestes.

Le retour des pantalons au dessus de la cheville.

Le bérêt, pièce favorite de Kim Jones, mis à l’honneur.

Une grande diversité de chaussures : chaussons, chunky boots…

Retrouvez ici la collection métiers d’art 2021 baptisée « Le Château des Dames » de Chanel.