Fondée à Zurich en 2014 par les deux frères géorgiens Guram et Demna Gvasalia, la maison de couture Vetements a dévoilé il y a quelques jours un projet qu’elle gardait secret depuis des mois. VTMNTS, voici le nom de ce nouveau label streetwear, fondé sous l’égide de la marque Vetements mais qui lui sera lié uniquement de par le partage des ressources. 

La toute jeune marque à l’aspect couture fait ainsi une entrée fracassante avec une première collection « de luxe discret et durable » printemps-été 2022 baptisée « XXX ». Composée de 100 silhouettes homme, la collection revendique des modèles non-genres issus du vestiaire masculin, témoignant d’une nouvelle approche du luxe traditionnel. 

Les vestes qui se boutonnent haut sur la poitrine et dont les coutures comportent des passepoils, ont été faites non seulement pour leur apparence, mais aussi parce que l’habileté impliquée dans cette technique de couture est pratiquement impossible à imiter.

Dans une palette chromatique entre le noir profond et les couleurs plus vives, pantalons amples taille haute, boots imposantes, doudounes, blazers en cuir et blousons matelassés témoignent de références streetwear fortes à la culture et à la politique. Les codes barres remplacent l’incontournable logo, différents pronoms personnels sont apposés sur les t-shirts comme signe d’inclusivité et un clin d’oeil aux années 90 est fait à travers des bijoux et lunettes de soleil en or blanc ou jaune massif. 

VTMNTS est une marque imaginée pour ceux qui s’habillent pour eux-mêmes et non pour les autres, pour ceux qui n’ont rien à prouver, pour ceux qui ne souhaitent pas porter d’énormes logos et proclamer quelle marque ils portent, pour ceux qui sont sensibles à la qualité et à la valeur de l’artisanat.

Retrouvez ici le premier parfum connecté de Paco Rabanne.