Quelques semaines après avoir inauguré Super Mart, son nouveau concept-store streetwear, le groupe YNAP (Yoox Net-à-Porter) a annoncé un nouveau partenariat avec l’entreprise Reflaunt, destiné à lancer son propre service de revente de seconde main de luxe. 

Une plateforme de revente au coeur de sa stratégie « Infinity ». 

Établie à l’horizon 2030, la stratégie de développement durable du groupe vise à donner aux produits de luxe de multiples vies en offrant aux clients des expériences de re-commerce innovantes et exceptionnelles dans ses quatre boutiques en ligne d’ici 2025.

Dès cet automne, Net-à-Porter lancera donc sa plateforme de revente, suivi par Mr Porter et The Outnet début 2022, avec pour ambition de donner aux articles de luxe un cycle de vie plus long et aider les acheteurs à adopter des comportements d’achat conscients pour réduire l’impact environnemental des achats de luxe en ligne.

Plus que jamais, nos clients recherchent une mode qui n’est pas seulement conçue pour durer, mais qui peut être aimée à nouveau. Nous sommes ravis de nous associer à Reflaunt et d’offrir à nos clients un service sans effort qui leur permet de revendre leurs pièces de créateurs en toute simplicité. Nous considérons le commerce électronique comme un véritable outil permettant d’accroître la longévité des produits en prolongeant la durée de vie des articles déjà portés. Cette collaboration représente une étape passionnante dans notre mission à long terme visant à conduire le changement chez YOOX NET-A-PORTER vers un écosystème de la mode plus circulaire.

ALISON LOEHNIS – PRÉSIDENTE DE LA DIVISION LUXE ET MODE, NET-À-PORTER, MR PORTER ET THE OUTNET

Pour profiter de ce service, les clients envoient les articles de marques qu’ils souhaitent vendre (prêt-à-porter, chaussures, sacs et bijoux) en échange d’un crédit sur Net-à-Porter avec une remise de 10% ou d’un virement bancaire une fois l’article vendu. Concernant les sacs de luxe, il y a aura une option de rachat immédiat. Le crédit pourra donc être immédiatement envoyé, même si la pièce n’a pas encore trouvé son nouvel acquéreur.

Spécialiste des technologies de seconde main, Reflaunt se chargera de son côté d’alimenter l’ensemble du parcours client en offrant des services complémentaires tels que la collecte des produits au domicile des clients, l’authentification numérique des produits, la recommandation de prix et la gestion des photographies professionnelles.

Un marché de l’habillement de seconde main en pleine expansion.

L’entrée de YOOX Net-à-porter fait suite au partenariat que le groupe a noué il y a quelques mois avec Watchfinfer & Co., qui qui propose une sélection des meilleures montres de luxe d’occasion, ainsi qu’un service d’échange partiel Mr Porter pour ses clients au Royaume-Uni et aux États-Unis. L’engagement du groupe de mode dans la seconde main est donc total, répondant à des attentes croissantes pour plus de circularité chez les consommateurs.

En effet, le marché de l’habillement de seconde main, porté par la Gen Z et les Millennials a triplé entre 2012 et 2020, passant de 11 à 33 milliards de dollars. Tandis qu’une étude du Boston Consulting Group estime une croissance du marché de la seconde main entre 15 et 20% par an sur les cinq prochaines années, le site américain ThredUp envisage même que les ventes de vêtements de seconde main devraient dépasser celles des enseignes de fast fashion d’ici à 2027.

En s’associant à Reflaunt, YOOX Net-à-porter confirme son intérêt stratégique pour la seconde main. La plateforme de revente sera dans un premier temps disponible au Royaume-Uni et aux États-Unis et dans un second temps en Allemagne et à Hong-Kong. 

Retrouvez ici le défilé printemps-été de Chanel, pensé comme un hommage aux années 80.